A lire BD : Fais péter les basses Bruno de Baru

8 years ago by in BD Tagged: ,

Je ne l’avais pas encore honoré d’un billet, la sortie d’un nouvel ouvrage en est l’occasion, mais Baru est un des plus grands auteurs de BD.

Je l’ai découvert avec L’autoroute du soleil qui est un « manga » enfin presque, et le summum est Quequette blues, comment perdre son pucelage un soir de réveillon dans une ville minière de l’est …




Sa bio sur Wikipedia = « Il effectue ses études à l’université de Nancy, …..
Le thème le plus récurrent de son œuvre est la classe ouvrière, et plus particulièrement celle de l’est de la France et des immigrés italiens. « Les années Spoutnik » en est un très bon exemple. C’est une œuvre partiellement autobiographique des enfants d’immigrés dans les cités ouvrières de Lorraine dans les années 1950. »

Résumé du dernier album : L’histoire commence dans un petit village africain. Ousmane Traoré, célèbre footballeur de passage au pays, repère un gamin doué d’un talent exceptionnel balle au pied. Le gamin s’appelle Slimane. Ousmane lui prédit un bel avenir sur les terrains de fouteballe, mais à une condition : qu’il accepte de faire le voyage en Europe. Et voilà comment Slimane se retrouve planqué dans la soute d’un avion, avant de sauter à terre à l’atterrissage et de se mettre à courir pour échapper aux flics. Il court, court, court sans s’arrêter, sur les voies du périph, à travers champs, il court à s’en faire péter le cœur. Et il devient… travailleur clandestin pour de basses et rudes besognes.

Pendant ce temps-là, Zizou sort de prison. Zizou ? Non, pas le Zinedine Zidane adulé des foules. Un autre Zinedine, lascar de banlieue coupable de quelques peccadilles. A peine dehors, il s’empresse de régler les affaires courantes : renouveler sa garde-robe et dessouder celui qu’il accuse de l’avoir fait coffrer. Ensuite, il décide de se consacrer à son grand projet : mettre la main sur un fourgon de la Brinks et ses 7 ou 8 millions, sans escorte, car à Noel ils sont en manque de personnel. Son coup ultime, « pour finir peinard, en attendant le cimetière, comme une retraite, quoi ».
Le problème, c’est que Zizou a autant de cervelle que de scrupules. Pour réussir son coup, il a besoin d’aide…

A lire une interview de l’auteur ici

la bande annonce d’un documentaire qui lui est consacré :

GENERATION BARU – extraits du film
envoyé par Mandrake-le-magicien. – Découvrez plus de vidéos créatives.

Manu

Manu M - Berrichon de Nohant-Vic et/ou Parisien de Montmartre

  • Published: 256 posts

Leave a Comment


+ 73 = 82

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

#JeSuisCharlie