Film à voir : Midnight Spécial

2 years ago by in cinéma Tagged: ,

Whaouh, il y a longtemps que je n’avais pas été bousculé comme ça …

Jeff Nichols a réalisé 4 films que j’ai beaucoup aimé, il était normal que je me précipitasse pour voir celui-ci.

Les films précédents

  • Shotgun Stories : une histoire de famille avec des enfants et Michael Shannon
  • Take Shelter : une histoire de famille avec des enfants et Michael Shannon
  • Mud sur les rives de Mississippi : une histoire de famille avec des enfants et Michael Shannon

Donc Midnight Spécial est une histoire de famille avec un enfant et Michael Shannon …

SYNOPSIS (pris dans le dossier de presse)
Avec sa première incursion dans la science-fiction, Jeff Nichols prouve une fois encore
qu’il est l’un des cinéastes les plus captivants de notre époque. Dans MIDNIGHT SPECIAL, Roy
(Michael Shannon) part en cavale pour protéger son fils Alton (Jaeden Lieberher), petit garçon
aux pouvoirs mystérieux.
Voulant échapper à des fanatiques religieux et à la police, père et fils se retrouvent
bientôt les proies d’une chasse à l’homme à travers tout le pays. Même les plus hautes
instances du gouvernement cherchent à les neutraliser. Roy est désormais prêt à tout pour
permettre à Alton d’accomplir son destin – quel qu’il soit et quels qu’en soient les risques.
Un film inclassable, à mi-chemin entre drame intimiste et thriller surnaturel, qui nous
entraîne du Texas à la Floride et s’interroge sur l’amour, la confiance en l’autre et la foi.

MIDNIGHT-SPECIAL-QUAD

Le films démarre par le démarrage d’une voiture et ne s’arrête plus.
Son rythme et sa tension ne vont pas faiblir. Même les scènes intermédiaires, d’explications, de précisions ont leurs intensités.
Les 3 acteurs Mickael Shannon, Adam Driver, Joel Edgerton sont impressionnants.
Un cinéma sec et taiseux

« Un thriller ramassé et haletant d’où émerge une figure bouleversante d’enfant messianique terrorisé par ses pouvoirs. » Les Inrocks

« Le spectateur est à bout de souffle à la fin de la projection de Midnight Special de Jeff Nichols. La course contre la montre d’un père déterminé à sauver son fils des griffes d’une secte ne lui laisse pas une seconde de répit. » 20 Minutes

« Drôle de cavale, où la mélancolie le dispute à l’action. De motels crépusculaires en cascades sur le bitume, Jeff Nichols joue sur tous les tableaux : la complexité des sentiments, autant que le vertige du spectacle. Du plus délicat au plus fracassant, des demi-teintes et demi-mots du cinéma indépendant au surgissement démesuré du merveilleux, ce film atypique change peu à peu de registre et d’ampleur : c’est une incursion très personnelle sur les terres de la science-fiction. » Télérama


Jeff Nichols : "En regardant mes films, vous me… par LePoint

Manu

Manu M - Berrichon de Nohant-Vic et/ou Parisien de Montmartre

  • Published: 256 posts

Leave a Comment


5 + 3 =

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

#JeSuisCharlie