à lire …

10 years ago by in livre



un nouveau grand nom du polar vient de mourir : Tony Hillerman
(voir l’article de Rue89)

Il fut le chantre de la culture navajo, auteur de très nombreux polars se déroulant à la frontière du Nouveau-Mexique et de l’Arizona.

Son héros, un vieux lieutenant de la police tribale, s’appelle Joe Leaphorn. Hillerman le met en scène dans “La voie de l’ennemi” (1970, paru en français chez Rivages comme toute son oeuvre), “Là ou dansent les morts” (1973) et “Femme qui écoute” (1978).
Entre ensuite en scène l’enquêteur Jim Chee, lui aussi navajo, dans “Le peuple des ténèbres” (1980), “Le vent sombre” (1982, porté au cinéma comme plusieurs autres titres) ou “La voie du fantôme” (1985).
Hillerman a aussi écrit “Coyote attend”, “Les clowns sacrés”, “Moon”, “Le premier aigle” ou “Le vent qui gémit” ainsi qu’une autobiographie, “Rares furent les déceptions” (2001).

pour en savoir +, cliquez ici

ou encore ici

ou bien si l’anglais sonne bien à vos oreilles :

Manu

Manu M - Berrichon de Nohant-Vic et/ou Parisien de Montmartre

  • Published: 256 posts

Leave a Comment


1 + 9 =

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

#JeSuisCharlie