à lire …

10 years ago by in livre



un nouveau grand nom du polar vient de mourir : Tony Hillerman
(voir l’article de Rue89)

Il fut le chantre de la culture navajo, auteur de très nombreux polars se déroulant à la frontière du Nouveau-Mexique et de l’Arizona.

Son héros, un vieux lieutenant de la police tribale, s’appelle Joe Leaphorn. Hillerman le met en scène dans « La voie de l’ennemi » (1970, paru en français chez Rivages comme toute son oeuvre), « Là ou dansent les morts » (1973) et « Femme qui écoute » (1978).
Entre ensuite en scène l’enquêteur Jim Chee, lui aussi navajo, dans « Le peuple des ténèbres » (1980), « Le vent sombre » (1982, porté au cinéma comme plusieurs autres titres) ou « La voie du fantôme » (1985).
Hillerman a aussi écrit « Coyote attend », « Les clowns sacrés », « Moon », « Le premier aigle » ou « Le vent qui gémit » ainsi qu’une autobiographie, « Rares furent les déceptions » (2001).

pour en savoir +, cliquez ici

ou encore ici

ou bien si l’anglais sonne bien à vos oreilles :

Manu

Manu M - Berrichon de Nohant-Vic et/ou Parisien de Montmartre

  • Published: 256 posts

Leave a Comment


− 5 = 2

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

#JeSuisCharlie